Actualités
RASED dans la tourmente
Article mis en ligne le 1er février 2009
dernière modification le 5 novembre 2017

Dans le cadre des restrictions budgétaires voulues par le gouvernement, les RASED sont sur la sellette : Ce sont les maîtres G (rééducateurs) et E (aide pédagogique) qui sont particulièrement menacés quant à la pérennité de leur existence.
Une grande partie de nos missions de psychologues scolaires s’effectue dans le cadre des RASED. Depuis 1990 ce dispositif fait suite aux GAPP (1970). Son objectif premier est la prévention des difficultés scolaires des élèves du primaire, puis la remédiation.
Les trois professionnels des RASED sont complémentaires dans leur action auprès des élèves en difficultés ou fragiles.
Les changements voulus par le ministère vont affecter ce travail de "réseau" que nous, psychologues scolaires, effectuons au quotidien en étroite collaboration avec les maîtres E et G. Nous le déplorons.

Qu’est-ce qu’un RASED ?
RASED est un sigle signifiant : Réseau d’Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté
- Un réseau est composé d’enseignants spécialisés de l’Education Nationale chargés de l’Adaptation Scolaire et Scolarisation des élèves Handicapés (ASH)
- Il met en place, en collaboration avec les équipes pédagogiques des écoles, des actions de prévention et de remédiation. Elles ont pour but d’aider l’enfant, dans le cadre de l’école, à mieux vivre sa scolarité et à progresser dans ses apprentissages.
- En tant que membre de l’équipe pédagogique, le réseau participe à l’organisation, au fonctionnement et à la vie des écoles :
— conseils de cycles, des maîtres, d’école
— projets pédagogiques
— rencontres avec les services de santé scolaire et les services de soin intervenant à l’école (SESSAD)
- Les membres du réseau sont en lien avec les partenaires extérieurs à l’école : CMP, CMPP, PMI, Services Sociaux, Spécialistes du secteur libéral.

PSYCHOLOGUE SCOLAIRE
Ses missions (circ. du 30/04/02 n°2002-111 : cliquez ici) :
- prévention des difficultés scolaires
- conception et mise en œuvre des aides collectives ou individuelles au bénéfice des élèves en difficultés
- scolarisation des jeunes handicapés.
- aide à l’élaboration et à la réalisation du projet pédagogique

Les moyens :
- l’observation des élèves dans l’école.
- l’entretien avec l’enseignant, l’enfant et/ou la famille.
- l’examen clinique et psychométrique (avec obligatoirement l’accord écrit des tuteurs légaux de l’enfant)
- le suivi psychologique :
— pour améliorer la situation de l’enfant à l’école.
— pour préparer une éventuelle prise en charge extérieure.

Ses partenaires au sein de l’école :
- les autres membres du RASED.
- l’équipe éducative (enseignants, professionnels de santé)

Ses partenaires à extérieur :
- la famille : partenaire privilégié
- CMP, CMPP, Services Sociaux, Spécialistes du secteur libéral.

MAITRE E : maître chargé de l’Aide à dominante pédagogique
Ses missions (circ. du 30/04/02 n°2002-113 : cliquez ici) :
- Il contribue, en liaison avec les parents et les enseignants, à prévenir et à réduire les difficultés scolaires ponctuelles ou avérées en proposant une réponse pédagogique.
- Il aide l’élève :
— à maîtriser ses méthodes et ses techniques de travail.
— à prendre conscience de ses progrès en suscitant l’expérience de la réussite.
- Pour qui :
— Pour les élèves qui manifestent des difficultés persistantes ou avérées à comprendre et à apprendre alors même que leurs capacités de travail mental sont satisfaisantes.
- Comment :
— en définissant pour chaque élève, en collaboration avec les enseignants concernés, un projet d’aide précisant la stratégie envisagée, les modalités de prise en charge et d’évaluation.
— en faisant l’expérience de la réussite au sein d’un petit groupe.
— en travaillant l’efficience à partir de situations différentes.
— en améliorant les méthodes et les techniques de travail dans les apprentissages fondamentaux (lecture, production d’écrit, langage,logique, mathématiques).

MAITRE G : maître chargé de l’Aide à dominante rééducative
Ses missions (circ. du 30/04/02 n°2002-113 : cliquez ici) :
- Il met en œuvre des aides spécialisées à dominante rééducative auprès des enfants en difficulté scolaire signalés par l’équipe pédagogique.
- Elles visent à :
— la restauration chez l’enfant du désir d’apprendre et de l’estime de soi
— l’épanouissement global de la personnalité
— l’amélioration des relations avec l’entourage (autres enfants, enseignants, parents...)
— la modification des rapports avec les objets de la connaissance en vue du rétablissement des processus d’apprentissage
— la prise en compte par l’enfant de ses potentialités
- Pour qui :
— pour les élèves dont les comportements, la vie relationnelle perturbent l’adaptation, les apprentissages scolaires.
— aux côtés des équipes enseignantes à l’école maternelle en prévention des difficultés scolaires
- Comment :
— élaboration d’un projet rééducatif spécifique avec l’enfant, l’enseignant et les parents
— toutes les activités d’expression de l’enfant peuvent être utilisées dont les jeux dans leurs dimensions ludiques, symboliques, relationnelles et structurantes.
— travail avec un enfant ou un petit groupe d’enfants dans une salle de rééducation ou dans la classe.



De nombreuses actions ont été entreprises : Des syndicats, des associations, des collectifs se sont mobilisés, des rencontres ont eu lieu au ministère. Des grèves, manifestations d’enseignants, de parents dans toute la France. Au niveau local des réunions d’information et d’échanges ont été organisées. Un pétition circule sur le net.