Actualités : Colloques, conférences ...
Clinique de l’autisme au quotidien : Cycle de 7 soirées 2008/2009

Approche psychanalytique de l’autisme. Cycle organisé par le groupe EPITOME Grenoble (qui fait partie du champ freudien)

Article mis en ligne le 18 septembre 2008
dernière modification le 22 janvier 2017

par Anne S.

EPITOME

Voulez-vous être inséré ? Clinique de l’autisme au quotidien Cycle de 7 soirées 2008/2009

Les dispositions légales tendant à favoriser l’intégration des enfants autistes dans le milieu ordinaire ont produit la création d’un certain nombre d’instances censées permettre que leur insertion se fasse dans les meilleures conditions possibles. Dans le contexte de cette réalité sociale, la lecture psychanalytique de l’autisme apporte un éclairage spécifique au traitement qui n’est pas déconnecté de l’ensemble des prises en charge exigé par ce mode de position subjective. En effet, et c’est l’un des paradoxes que la pratique clinique met en évidence, le sujet autistique, enfermé sur lui-même et peu apte à la diversité, requiert une multiplicité de stratégies pour avoir une chance de tisser un lien de qualité avec ses partenaires.
Ainsi, l’approche analytique ouvre au moins deux perspectives : le traitement même de l’enfant et l’accompagnement des équipes éducatives et de soin qui travaillent avec lui au quotidien. Des équipes soignantes aux équipes éducatives, en passant par des professionnels de rééducations et aux associations de familles, l’autiste convoque chacun à un point limite. Traiter ce point est nécessaire pour que l’enfant puisse accueillir ce qui lui est proposé sans sentir son monde menacé.
Les soins des enfants autistiques requièrent de la part des équipes inventivité et délicatesse, qui nécessitent une disponibilité à la clinique au cas par cas. Sans quoi, nulle offre de traitement de la souffrance propre à chacun de ces sujets ne peut prendre appui sur ses rares et singulières tentatives d’aménagement d’une relation avec les autres.
Du point de vue de l’accompagnement des équipes éducatives et/ou de soin, l’approche psychanalytique contribue à créer et à consolider les passerelles nécessaires au lien que l’enfant établit avec ceux qui lui en offrent la possibilité.
Le groupe Epitomé propose un cycle de soirées consacrées à l’examen de la réalité quotidienne de la prise en charge des enfants autistiques. En s’appuyant sur l’enseignement de Jacques Lacan et sur les principes de la pragmatique qui en découle, les divers problèmes liés à l’insertion de ces enfants seront aussi étudiés et discutés.

Les soirées seront organisées selon le plan suivant :

I - Introduction : Qu’est-ce que l’autisme ?(Animée par Délia Steinmann, membre de l’École de la Cause Freudienne, enseignante à la Section Clinique de Lyon, Antenne de Grenoble)
a) Nosographie psychiatrique et diagnostic, les classiques, l’évolution du DMS.
b) L’autisme comme handicap.
c) Spécificité de l’approche psychanalytique de l’autisme.

II – Diagnostic différentiel : Ce que l’autisme n’est pas.
(Animée par Délia Steinmann)

a) L’autisme comme position subjective.
b) Le repli autistique comme défense. Formes symptomatiques du refus de l’Autre.

III – Les troubles du langage : De la « lalangue » à la parole.
(Animée par Jacques Ruff, membre de l’Ecole de la Cause Freudienne, enseignant à la Section
Clinique d’Aix-Marseille) ?

a) Conditions d’entrée dans la langue.
b) Pas de communication sans énonciation.

IV – Souffrances de la vie quotidienne (I) : La naissance de l’Autre.
(Animée par Nicole Tréglia, membre de l’École de la Cause Freudienne, enseignante à la Section
Clinique de Lyon, Antenne de Grenoble).

a) La constitution du corps propre.
b) L’alimentation.
c) La propreté.

V – Souffrances de la vie quotidienne (II) : La constitution de la réalité.
(Animeé par Henri Jacquin, membre de l’ACF Rhône-Alpes, enseignant à la Section Clinique de Lyon, Antenne de Grenoble).

a) Le sommeil.
b) Les dits « troubles du comportement » (rituels, opposition).

VI – Autisme et société : Ségrégation et politiques d’intégration.
(Animeé par Jean-Pierre Rouillon, membre de l’École de la Cause Freudienne, Directeur du Centre thérapeutique de Nonette, enseignant à la Section Clinique de Clermont-Ferrand).

a) Détection et diagnostic.
b) Les apprentissages.
c) L’éducation spécialisée et les rééducations.
d) Savoir faire avec les autres.

VII – Perspectives : Un avenir pour tous.
(Animée par Virginie Fara*, Henri Jacquin, Laura Pétriment Garcés*, Délia Steinmann, Iris Suarez*, Nicole Tréglia). * Epitomé

a) L’importance de l’accompagnement de l’enfance dans la perspective de la vie
b) Le problème de l’insertion du point de vue clinique, économique et social.
c) Autisme et responsabilité collective.

Renseignements : Henri Jacquin, « jacquin.h@wanadoo.fr »
Les séances auront lieu à la Maison des Associations,
6 rue Berthe de Boissieux, Grenoble
Pour le premier trimestre : lundis 6/10, 17/11 et 1er décembre à 21 heures

Le nombre de places étant limité, nous vous conseillons de vous inscrire dès maintenant, en
adressant le bulletin ci-joint avec un chèque de 20 Euros (à l’ordre du Champ Freudien)
à Henri Jacquin
16 rue Paul Helbronner, 38100 Grenoble


Nom : ……………………………………………Prénom : ……………………………………

Adresse :…………………………………………………………………………………………

Téléphone ………………

Adresse e-mail …………………………………………………………………………………

Diplôme et/ou études en cours ………………………………………………………………….

Fonction en institution ………………………………………………………………………….